Pour un observatoires des suicides

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le cabinet Technologia, expert dans la prévention des risques professionnels, a relancé mardi son appel à la création d'un observatoire des suicides, pour mieux recenser et prévenir ces actes, après une série de drames sur le réseau ferroviaire pendant le week-end.

La SNCF a indiqué mardi avoir été confrontée à douze suicides en quatre jours (un vendredi, trois samedi, cinq dimanche et trois lundi), perturbant le trafic ferroviaire.

"Dans les conditions dramatiques que vient de connaître la France ce week-end, le cabinet Technologia et le professeur (en médecine légale) Michel Debout se félicitent de la récente prise de conscience autour de leur campagne pour la création d'un observatoire des suicides et des conduites suicidaires en France", écrit le cabinet dans un communiqué.

Selon Technologia, qui est notamment intervenu chez France Télécom après la vague de suicides, "l'absence de données" en matière de suicide rend difficile la prévention sur ce point qui prend "une nouvelle ampleur" avec la crise.

Pourtant, écrit le cabinet, "ce sont pas moins de 4 millions de Français qui sont concernés plus ou moins directement par les 200.000 tentatives de suicides enregistrées chaque année", le nombre de suicides annuels étant d'environ 10.000.

L'appel à créer un observatoire, relayé notamment sur le site observatoiresuicides.fr, a été signé par plus de 2.000 personnes.

Il a également reçu le soutien des confédérations syndicales CGC et Force ouvrière, du Centre des jeunes dirigeants (CJD) ou de l'Association nationale des DRH (ANDRH).

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s'est également saisi de la question de la prévention du suicide, tandis que le groupe communiste au Sénat vient de déposer un projet de résolution appelant à la création d'un observatoire des suicides, indique Technologia.

chl/bfr/er
© 1994-2012 Agence France-Presse

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles