abonné

Prescription quadriennale : pourquoi l’avocat est de retour

Eric Lanzarone

Sujets relatifs :

, ,
Prescription quadriennale : pourquoi l’avocat est de retour

sablier_juridique

© sakura - Fotolia.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le Conseil d’État bouscule l’état du droit relatif à l’exception de prescription quadriennale. Dans une procédure qu’il modifie, il rend un rôle à l’avocat des collectivités territoriales, qui peut désormais opposer la prescription quadriennale. La solution rend une entière compétence en matière contentieuse et a le mérite de l’efficacité.

Voilà un arrêt du Conseil d’État en date du 5 décembre 2014 qui devrait ravir, tant les collectivités territoriales, que certains de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Éditorial : Après le congrès des maires : où en est la décentralisation ?

Devant les maires de France, pas contents mais c’est un grand classique, Emmanuel Macron semble avoir choisi et assumé un État déconcentré plus que décentralisé. Dont acte. Pouvons-nous lui suggérer d’aller jusqu’au bout de sa...

24/11/2021 | Décentralisation
L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

L'oeil du DGS : "Inclusion, un mot que j'adore"

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

Projet de loi 3DS  : une nouvelle étape de la décentralisation ?

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

L'œil de la DGS : "Mon métier expliqué à ma fille"

Plus d'articles