Présomption de légitime défense

La Rédaction

Sujets relatifs :

Pas au menu de M. Valls

En déplacement à Noisy-le-Sec jeudi 17 mars, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a tenté de convaincre les responsables syndicaux présents quant à la prise en compte de leur malaise. Le secrétaire général d'Unité-SGP Police (majoritaire), Nicolas Comte, évoque une "démarche qui va dans le bons sens". Le ministre a fermement rejeté la proposition du syndicat Alliance de présomption de légitime défense, qui avait été reprise par Nicolas Sarkozy lors dela campagne présidentielle. Interrogé sur la présomption de légitime défense pour les policiers, proposée par Marine Le Pen, puis reprise par Nicolas Sarkozy lors de la campagne électorale, Manuel Valls a écarté cette solution: « Si nous lançons cette réflexion, c'est que cette piste, incontestablement, n'est pas celle qu'il faut prendre », a-t-il dit. Alliance n'était d'ailleurs pas représenté.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles