Présomption de légitime défense

La Rédaction

Sujets relatifs :

Pas au menu de M. Valls

En déplacement à Noisy-le-Sec jeudi 17 mars, le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a tenté de convaincre les responsables syndicaux présents quant à la prise en compte de leur malaise. Le secrétaire général d'Unité-SGP Police (majoritaire), Nicolas Comte, évoque une "démarche qui va dans le bons sens". Le ministre a fermement rejeté la proposition du syndicat Alliance de présomption de légitime défense, qui avait été reprise par Nicolas Sarkozy lors dela campagne présidentielle. Interrogé sur la présomption de légitime défense pour les policiers, proposée par Marine Le Pen, puis reprise par Nicolas Sarkozy lors de la campagne électorale, Manuel Valls a écarté cette solution: « Si nous lançons cette réflexion, c'est que cette piste, incontestablement, n'est pas celle qu'il faut prendre », a-t-il dit. Alliance n'était d'ailleurs pas représenté.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles