Psychiatrie : le scandale du « médiateur en santé mentale »

La Rédaction

Sujets relatifs :

Source : miroirsocial.com

Une histoire de fous. En décembre dernier, la fédération FO des services publics et de santé (SPSFO) apprenait qu'une expérimentation allait être menée pendant deux ans, dès janvier 2012, dans trois régions (Île-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte d'Azur)

*> Son but : former en alternance d'anciens patients suivis en psychiatrie, afin de les intégrer dans les équipes soignantes comme « médiateurs en santé mentale ».

Un « nouveau métier », rémunéré 2 500 euros bruts par mois, soit plus que le salaire d'une infirmière en début de carrière, indique la fédération FO.
Confusion des genres

afficher ici

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles