Quand humour et politique font bon ménage

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le jury du "Prix Press Club, Humour et politique" a annoncé mercredi s'être réuni pour une deuxième sélection visant à récompenser "l'auteur de la phrase la plus hilarante de l'année", qu'il s'agisse "d'humour volontaire ou involontaire".

Cinq "petites phrases" et une "Raffarinade", collectées depuis le 1er janvier, font partie de la deuxième des trois sélections, réalisées par un jury composé d'humoristes et de journalistes. Une autre sélection aura lieu en juin 2012.

Le vide absolu

Dans ce deuxième florilège des "petites phrases", le député européen Daniel Cohn-Bendit a été retenu pour son soutien à Eva Joly : "Si tu te retires, ça crée un vide. Si tu continues, tu tombes dans le vide".

Le jury a apprécié aussi la phrase de la secrétaire d'Etat en charge de la Santé, Nora Berra, "qui conseillait sur son blog au plus fort de l'hiver : +Je recommande aux personnes les plus vulnérables (sans-abri, nourrissons et personnes âgées) d'éviter de sortir+".

Jack Lang

Jack Lang, député PS du Pas-de-Calais, a été sélectionné pour sa phrase : "Je ne voulais pas être parachuté d'en haut", alors qu'il sera candidat aux législatives dans les Vosges.

Le député-maire de Cherbourg et porte-parole de François Hollande, Bernard Cazeneuve, a retenu l'attention du jury en affirmant que "l'heure d'été aura surtout un avantage : c'est une heure de moins de Nicolas Sarkozy".

Passer de rien à Chef de l'Etat

Brice Hortefeux, député européen et conseiller de Nicolas Sarkozy, complète la sélection, en soutenant que : "Passer de rien à chef de l'Etat, Hollande va souffrir".

Enfin, le jury s'est offert "en prime une Raffarinade", du nom des petites phrases attribuées à l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. Celui-ci, s'adressant à Nicolas Sarkozy, lui a dit : "Travaille tes silences, baisse d'un ton".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles