Quand internet s'invite dans le bal des élections !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Il fallait bien s'y attendre : Internet s'est bel et bien invité pendant les résultats des élections ! les craintes des partis politiques se sont avérées justifiées ; les premières estimations de vote du premier tour des élections présidentielles ont été diffusées dès 17heures 30 par l'intermédiaire des réseaux sociaux et une grande majorité des internautes intéressés (certain(e)s ne le sont pas forcément), férus de politique n'ont pas attendu 20 heures pour connaître les résultats.
Auparavant la primeur de la connaissance des premières estimations fiables dès 18 heures appartenait aux seuls journalistes et forcément aux seuls partis en présence ; mais la nouveauté est que pour cette année, tout le monde ou presque peut y avoir accès.
Craignant que ces informations qui entrent en infraction avec le code électoral ne perturbent le scrutin, le gouvernement a menacé d'amendes ceux ou celles qui les diffuseraient avant vingt heures.
Selon un sondage réalisé sur 01net du 22 au 23 avril auquel ont participé 952 personnes, un tiers ont respecté les règles du 20 heures
« Etes vous allé découvrir les résultats des élections avant 20 heures ? 60 % ont cherché les résultats avant 20h et 33% ont préféré attendre.
Pour ne pas se faire épingler les internautes ont repris l'idée de radio londres : dans la journée des centaines de twittos ont lancé des messages codés annonçant les résultats des élections ; exemple :
« apparemment la météo mondiale donne : 27° à Amersterdam, 26° à Budapest, 17° à Cuba et 10° à pau »
Attendons les résultats de l'enquête ouverte par le parquet de paris qui veut poursuivre les sources (cf : AFP, médias suisses, néo-zélandais, belges...) ! Du temps de perdu puisque l'enquête mènera nulle part.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles