abonné

Quand le maintien dans la vie active tient à une voiture

Jacques Duplessy
Quand le maintien dans la vie active tient à une voiture

© Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Récupérer des voitures, les remettre en état et les vendre à prix bas aux personnes en difficulté, pour qu’elles se maintiennent ou retrouvent un emploi. C’est le but d'Essonne mobilités, qui agit sur le territoire avec le soutien des collectivités locales.

Mohammed passe avec application un coup de Karcher sur une Renault Scénic de couleur sombre. La cliente ne va pas tarder à venir récupérer la voiture qu’elle a achetée il y a quelques semaines. Mais il ne s’agit pas d’une transaction comme une autre. Ici, au garage d’Essonne Mobilités situé dans les locaux de l’université Paris-Sud à Orsay, les bénéficiaires sont des personnes en recherche d’emploi ou ayant de faibles revenus. Et Mohammed qui travaille au garage de l’association est lui-même[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

C'est parti  pour les " Territoires zéro chômeur de longue durée" version 2.0  (mais le chemin est semé d’embûches)

C'est parti  pour les " Territoires zéro chômeur de longue durée" version 2.0  (mais le chemin est semé d’embûches)

Tandis que les nouveaux territoires zéro chômeur entrent dans la danse, le fonds d’expérimentation se met en ordre de marche. Objectifs ? Faire, cette fois, la preuve de l’impact économique global du dispositif, parer les...

Marie-Christine Jaillet  : «  La crise sanitaire a changé le paradigme métropolitain »

Interview

Marie-Christine Jaillet  : «  La crise sanitaire a changé le paradigme métropolitain »

Et si la mixité sociale passait d'abord par l'école ?

Et si la mixité sociale passait d'abord par l'école ?

Serge Le Boulch : « Renforcer la mixité sociale, c’est faciliter le lien entre tous les habitants »

Interview

Serge Le Boulch : « Renforcer la mixité sociale, c’est faciliter le lien entre tous les habitants »

Plus d'articles