abonné

Quand les territoires accueillent des centaines de salariés ou la délicate réalité de la migration économique

Séverine Charon

Sujets relatifs :

,
Quand les territoires accueillent des centaines de salariés ou la délicate réalité de la migration économique

© pressmaster - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Délocaliser plusieurs centaines de salariés dans une ville, même métropolitaine, n’était déjà pas simple. Les difficultés structurelles de ce genre d’exercice risquent de n’être que plus visibles avec la vague de migration promise par l’après-Covid. État des lieux des sujets qui tendent.

Près de l’aéroport de Bordeaux, à Mérignac, Dassault Aviation a inauguré le 21 septembre dernier un bâtiment avec 1 600 postes de travail, appelé à accueillir des centaines de cadres venant de la région parisienne. En mai 2020, Doctolib a annoncé l’implantation d’un second site français à Nantes, avec 500 emplois à la clé. Quatre mois plus tôt, en janvier 2020, un campus Orange de 900 chercheurs a ouvert à Cesson-Sévigné, dans la banlieue de Rennes. Quand arrive une entreprise, quand ouvre un nouveau site annonçant l’afflux de centaines de personnes en un seul lieu, venant parfois d’une autre région et

[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

« L’ESS pose une question simple : les gains d’une entreprise doivent-ils lui permettre de poursuivre son développement ? »

« L’ESS pose une question simple : les gains d’une entreprise doivent-ils lui permettre de poursuivre son développement ? »

Président d’ESS France, qui réunit les acteurs français de l’économie sociale et solidaire, et du Crédit coopératif, Jérôme Saddier est l’auteur (aux éditions Les Petits Matins) d’un récent ouvrage : « Pour une...

1995, quand une vague de chaleur écrasait Chicago

1995, quand une vague de chaleur écrasait Chicago

À lire : L’efficacité de l’investissement social

À lire : L’efficacité de l’investissement social

Vincent Chabault : « Le magasin de centre-ville aura toujours un avenir »

Interview

Vincent Chabault : « Le magasin de centre-ville aura toujours un avenir »

Plus d'articles