abonné

Que deviennent les DGS et DGA lorsqu’il n’y a pas de décharge de fonction ?

Samuel Horion

Sujets relatifs :

, ,
Que deviennent les DGS et DGA lorsqu’il n’y a pas de décharge de fonction ?

la chasse aux directeurs_Fotolia©rangizzz_web

© rangizzz - Fotolia.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Les fonctionnaires sont protégés en cas de décharge de fonction. La précarité du poste est reconnue, mais les délais fixés leur permettent de se retourner quand le couperet tombe. Les DG contractuels, qui exercent les mêmes fonctions dans les mêmes conditions, sont moins bien traités. Une anomalie ?On beaucoup parlé du mercato des équipes de direction générale après les élections municipales. Je voudrais ici mettre l’accent sur deux situations qui me semblent peu traitées.

Et les emplois non fonctionnels ?

D’abord, la situation des DG qui ne sont pas sur emplois fonctionnels : soit dans les communes de moins de 2000 habitants, soit dans celles, plus importantes, où l’exécutif n’a pas fait le choix de la création de l’emploi fonctionnel.[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles