abonné

Que tu en veuilles ou pas (ou plus), tu financeras le TGV

Denis Courtois

Sujets relatifs :

,
Que tu en veuilles ou pas (ou plus), tu financeras le TGV

© rochagneux - stock.adobe.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

C’est la nouvelle ligne de conduite. Il faut faire payer tous les territoires sur lesquels traverse une ligne à grande vitesse. Les récalcitrants sont rappelés à l’ordre moral et juridique. Quant au financement des trains locaux, ils restent, eux, bien locaux.

Les trois communautés d’agglomération du Pays Basque, de Montauban et de Mont-de-Marsan avaient conclu avec l’État, l’Agence de financement des infrastructures de transport de France et SNCF Réseau, une convention de financement du projet de tronçon Tours-Bordeaux de la ligne à grande vitesse ferroviaire Sud-Europe Atlantique. Puis, elles s’étaient ravisées et avaient suspendu les versements financiers dus au titre de cette convention en avançant leur absence de compétence pour intervenir dans ce[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles