Rassemblement particulier de la Shoah à Toulouse, un mois après la tuerie

La Rédaction

Sujets relatifs :

200 per­sonnes se sont ras­sem­blées jeudi à Toulouse à l'occasion de la jour­née annuelle de com­mé­mo­ra­tion de l'extermination des juifs, un mois après le meurtre de quatre juifs dont trois enfants au lycée Ozar Hatorah.

Cette réunion annuelle à la mémoire de la Shoah "prend une dimen­sion très par­ti­cu­lière quand l'actualité rejoint l'Histoire", a affirmé le vice-président du Crif Midi-Pyrénées, Roger Attali. Il a rappelé qu'il existait en France "cer­tains mou­ve­ments dan­ge­reux, y com­pris pour la République" et que "le fana­tisme isla­miste radi­cal" repré­sente "un nou­veau danger". A ses yeux, la tue­rie de Toulouse, "ce n'est pas sim­ple­ment une étape du par­cours d'un jeune délin­quant : on ne peut pas dire qu'il ait choisi par hasard le col­lège juif Ozar Hatorah".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles