Rassemblement particulier de la Shoah à Toulouse, un mois après la tuerie

La Rédaction

Sujets relatifs :

200 per­sonnes se sont ras­sem­blées jeudi à Toulouse à l'occasion de la jour­née annuelle de com­mé­mo­ra­tion de l'extermination des juifs, un mois après le meurtre de quatre juifs dont trois enfants au lycée Ozar Hatorah.

Cette réunion annuelle à la mémoire de la Shoah "prend une dimen­sion très par­ti­cu­lière quand l'actualité rejoint l'Histoire", a affirmé le vice-président du Crif Midi-Pyrénées, Roger Attali. Il a rappelé qu'il existait en France "cer­tains mou­ve­ments dan­ge­reux, y com­pris pour la République" et que "le fana­tisme isla­miste radi­cal" repré­sente "un nou­veau danger". A ses yeux, la tue­rie de Toulouse, "ce n'est pas sim­ple­ment une étape du par­cours d'un jeune délin­quant : on ne peut pas dire qu'il ait choisi par hasard le col­lège juif Ozar Hatorah".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles