abonné

Recadrer un collaborateur : un acte de management délicat mais essentiel

Jean-Dominique Zanus
Recadrer un collaborateur : un acte de management délicat mais essentiel

cadre

© vvoe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Qui n'a pas eu un collaborateur n'ayant pas appliqué les consignes données ? Pourtant, les cadres sont bien démunis lorsqu'il s'agit de recadrer le récalcitrant. Certains sont durs, trop durs, d'autres n'osent pas rappeler à l'ordre. La stratégie du silence est pourtant la pire. Celle de la fermeté paye, mais ne dispense pas d'expliquer et de convaincre.

001_Pendant la crise_small

Article publié le 4/12/2014 - Mis à jour le 27/04/2016

Recadrer, c'est accompagner un collaborateur à ajuster son fonctionnement. Cet acte majeur de management est de ceux qui posent le plus de problèmes. On le perçoit comme violent, on ne sait comment faire, il crée des malaises. Pourtant des pratiques de bon sens permettent d'utiliser le recadrage hors de toute passion, pour le bien de tous.

Vous avez initié[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

Peut-on parler de transition climatique sans parler de transition managériale ?

À l’heure où les collectivités ont largement digéré la décentralisation, elles doivent désormais passer à une nouvelle étape. Où nécessité climatique et nouvelles manières de manager peuvent se rejoindre pour inventer un monde...

26/04/2022 |
L’esprit commando transposé au management

L’esprit commando transposé au management

Méthode FunWork : Ici et là

Méthode FunWork : Ici et là

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Bâtir une cathédrale, c’est simple, la prendre sur le nez c’est encore plus simple  !

Plus d'articles