abonné

Reconnaissance professionnelle : ne lésinons pas sur les chaudoudoux !

Claude Pautet

Sujets relatifs :

, ,
Reconnaissance professionnelle : ne lésinons pas sur les chaudoudoux !

Many people holding their thumbs up

© angelo lano

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Trop de managers confondent encore bienveillance et candeur. Dire du bien, reconnaître le travail et la compétence passent au mieux pour une concession inutile, au pire pour une incitation à la fainéantise. Pourtant, il y a tant à gagner quand on sait donner au bon moment des signaux positifs à ses collègues et collaborateurs.

Article publié le 10/12/2013

bannière JE

Nous ne pourrions pas vivre sans stimulations de notre environnement. Ça commence[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

À lire : Entre job et junior, ou comment réussir et se réaliser

À lire : Entre job et junior, ou comment réussir et se réaliser

Aspiration majoritaire des jeunes générations, la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle constitue maintenant un objectif important des politiques publiques et des entreprises. Pour autant, des progrès restent à...

14/01/2022 | ManagementPerso
Osez la parité !

Osez la parité !

Élus, managers : le syndrome du monarque, ou comment être sûr que la belle histoire finisse mal

Élus, managers : le syndrome du monarque, ou comment être sûr que la belle histoire finisse mal

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles