abonné

Recrutement : le syndrome des mots qui ne «montrent rien» - Partie 2

Yves Richez
Recrutement : le syndrome des mots qui ne «montrent rien» - Partie 2

bigdata.2_mots

© alphaspirit - adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Le big data voit tout mais n’observe rien. Un petit passage par l’étymologie et la transformation des mots nous aide à voir comment. C’est le cas des qualités que l’on cherche souvent chez les candidats, par exemple « surdoué » ou « curieux ».

Le recrutement par le big data espère prédire les « bons » candidats. Mais cela pose un problème simple : en quoi les modalités conceptuelles posées sur des mots tels que surdoué, curiosité, intelligence ou potentiel sont-ils pertinents ? C’est-à-dire, peut-on vraiment identifier des personnes à partir de critères identitaires, ou des concepts pour lesquels on peine à en observer les productions ? Comment s’observe la « curiosité » ? Quelle chaîne opératoire mobilise un
« surdoué » ? De quelle forme[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles