Reçus-collés : vers un quota de 5%

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le CSFPT a adopté le 21 décembre 2011, le projet de décret portant statut particulier du cadre d'emplois des rédacteurs territoriaux. Ce texte prévoit les modalités d'intégration des adjoints administratifs lauréats de l'examen professionnel de rédacteur, qui, non encore nommés, risquaient de perdre le bénéfice de leur concours au 31 novembre 2011 (entre 4000 et 6000 agents concernés). En l'espèce, il proroge de 3 ans la possibilité de nommer les lauréats de l'examen, mais limite les inscriptions sur liste d'aptitude à hauteur de 5 % de l'effectif des rédacteurs de la collectivité concernée. Les organisations syndicales plaidaient pour un système dérogatoire sans quotas. Les employeurs territoriaux, qui ont voté le texte, ont estimé qu'il ne leur donnait pas une marge de manoeuvre suffisante. « Nous ne parviendrons pas à nommer tous les lauréats (...) Nous aurions pu au moins passer à un quota de 10 % », estime Philippe Laurent, président du CSFPT qui propose de faire le point sur les nominations dans un an.

Sur ce thème lire notre article "Rédacteurs : un examen pour rien" et partciciper à notre débat "Fallait-il passer l'examen professionnel de rédacteur ?"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles