Rejet d'ACTA : oui mais...

La Rédaction

Sujets relatifs :

En début d'après-midi le 4 juillet dernier, on a vu fleurir l'émoticône de la joie sur Twitter o/ à l'annonce du rejet d'ACTA, entre autre par le site du Monde. Rejet sans grande surprise mais belle victoire quand même, saluée comme il se doit par la Quadrature du Net ou par l'IABD. Silvère Mercier profite de l'occasion pour évoquer sur Bibliobsession son engagement auprès de l'association VECAM pour la mise en place d'un réseau francophone autour des biens communs.

Mais calmons bien vite nos ardeurs, car le rejet d'ACTA semble n'avoir été qu'une friandise destinée à endormir les détracteurs des traités commerciaux liberticides. La douche froide nous vient de PC INpact, qui nous apprend non seulement que la Commission européenne ne mettra pas fin à ses travaux autour d'ACTA malgré le vote des représentants que nous avons élus au suffrage universel, mais aussi qu'un accord bilatéral avec le Canada (CETA), en cours de finalisation, reprend peu ou prou les mêmes termes qu'ACTA. La vigilance reste donc de mise...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles