Rénovation énergétique des bâtiments : ce n'est pas gagné !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le BIPE (conseil en stratégie spécialisé dans la prévision économique et la prospective appliquée) a réalisé un « Observatoire prospectif sur la rénovation énergétique des logements en copropriété » (Orec).

La conclusion est claire : le gain d'énergie dans les copropriétés ne dépassera pas 15 % entre 2010 et 2020 s'il n'y a pas une évolution dans les mesures publiques et dans l'offre des professionnels. Or, le Plan Bâtiment (issu du Grenelle) a fixé un gain de 38 % pour l'ensemble du parc immobilier, le parc des résidences principales en copropriété représentant près de 30 % du parc total.

La rénovation énergétique de ces copropriétés est encore balbutiante pour plusieurs raisons.

Le premier obstacle pointé par le rapport du BIPE est le processus de décision collectif. Il est difficile de mobiliser les copropriétaires lorsque les travaux touchent les parties communes ou lorsqu'ils concernent des logements mis en location. Ce sont surtout les propriétaires occupants que font des travaux d'isolation de toiture (19 % contre 15 %) et de changements de système de chauffage (10 % contre 6 %). Pour les 5 ans à venir, 36 % envisagent des travaux de rénovation énergétique contre 26 % pour les propriétaires bailleurs.

Le second obstacle est le coût des travaux : c'est un frein pour 72 % des bailleurs et 54 % des propriétaires occupants.

La première action proposée concerne donc une information sur les aides publiques (éco-PTZ, taux de TVA réduit...). Parallèlement, l'initiative des contrats de performance énergétique doit être renforcée et couplée ou non à des aides publiques locales dans le cas d'un plan climat énergie.

Enfin, il faut associer au maximum rénovation énergétique et confort pour donner une plus-value aux travaux... et aux bâtiments !

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles