Résultats du premier appel à projet franco-suédois de recherche nucléaire dans le cadre d'un des accords bilatéraux de décembre 2010

La Rédaction

Sujets relatifs :

Dans le cadre d'un des accords franco-suédois de coopération signés autour du projet ESS - European Spallation Source, le Conseil suédois pour la recherche (VR) avait lancé un appel à projets le 30 septembre 2011 prévoyant l'octroi d'une subvention de recherche de 1 à 4 millions de couronnes suédoises par an et par projet pour une période comprise entre 2 et 5 ans. L'objectif de ce programme est de renforcer la recherche franco-suédoise dans le domaine de l'énergie nucléaire et de contribuer : (a) au développement du prototype ASTRID de réacteur de quatrième génération, refroidi au sodium, et de combustibles innovants pour les réacteurs à neutrons rapides ; (b) au développement et à l'exploitation du réacteur Jules Horowitz, en particulier en ce qui concerne l'étude des matériaux innovants et du combustible des futures centrales nucléaires.

Le 24 avril 2012, le Conseil suédois pour la recherche a annoncé les lauréats. Près de 45 millions de couronnes suédoises ont été alloués à trois projets de collaboration sur une période comprise entre 4 et 5 années. Un des projets (DEMO-RJH), coordonné par le Pr. Christophe Demazière de l'Université technologique Chalmers (Göteborg), porte sur la modélisation du comportement du réacteur Jules Horowitz (RJH) en construction à Cadarache. 15,1 millions de couronnes suédoises sur 5 années lui ont été alloués par VR. Ce projet contient trois parties : [1] le développement d'une méthode de calcul pour une modélisation fine du comportement thermo-hydraulique du réacteur en régime transitoire (volet coordonné par l'Ecole royale polytechnique de Stockholm - KTH) ; [2] le développement de méthodes d'évaluation des incertitudes pour les calculs thermo-hydrauliques (volet coordonné par l'Université technologique Chalmers) ; [3] le développement d'une méthode d'évaluation des incertitudes pour les calculs d'évolution du combustible nucléaire (volet coordonné par l'Université technologique Chalmers). Chaque partie du projet sera menée à travers un projet de recherche doctorale.

Pour en savoir plus...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles