Retraites : les premiers éléments.

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le décret n° 2012-847 du 2 juillet 2012 relatif à l'âge d'ouverture du droit à pension de vieillesse a élargi des possibilités de départ anticipé en retraite pour les assurés ayant eu une carrière longue. Il a ouvert le droit à une retraite anticipée à soixante ans pour tous les assurés, salariés du secteur privé et fonctionnaires, justifiant de la durée d'assurance cotisée requise pour leur génération et ayant commencé à travailler avant vingt ans et non avant dix-huit ans comme exigé auparavant. Par ailleurs, le décret précité a élargi le champ des périodes non travaillées réputées avoir donné lieu à cotisation et prises en compte dans la durée d'assurance cotisée requise. Ainsi, aux quatre trimestres de service national et aux quatre trimestres de maladie, maternité, accidents du travail qui pouvaient être précédemment pris en compte, le décret a ajouté les périodes de chômage, dans la limite de deux trimestres, ainsi que deux trimestres liés à la maternité. Ces nouvelles mesures sont entrées en vigueur le 1er novembre 2012 et ont fait l'objet d'une large information. Il n'en reste pas moins que l'information des assurés peut être améliorée ainsi que le préconise le rapport de la commission pour l'avenir des retraites qui a été remis au Premier ministre en juin 2013 et qui servira de base à la prochaine concertation sur les retraites. Question N° : 29181

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles