RIP Google Reader... WTF ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Plus que quelques jours, si ce n'est pas encore fait, pour choisir un remplaçant à Google Reader. David Legrand, sur PC INpact, revient sur les raisons - officielles - ayant poussé Google à mettre fin à ce service et insiste sur la nocivité de cette pénible tendance à la personnalisation poussée à l'extrême, qui favorise le repli sur soi et la perte d'esprit critique des internautes, de moins en moins confrontés à des points de vue différents du leur. Camille Alloing, sur CaddE-Réputation, voit dans cette disparition une véritable opportunité pour les veilleurs de questionner leurs pratiques et de faire évoluer leurs compétences. Il parie sur la disparition à court terme des formats RSS et Atom, et insiste sur la nécessité, pour les professionnels de la veille, de reprendre la main sur l'ensemble du processus de veille. Pour ce faire, il va devenir urgent de se former à certains langages comme xml et de travailler main dans la main avec les services informatique pour développer des outils maison fiables.

A lire également : Netvibes, concurrent direct de Google Reader, ne perd pas le nord et lance sur son blog un bel appel du pied à ses utilisateurs : "Netvibes, une nouvelle maison pour les utilisateurs de Google Reader et iGoogle".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles