Rouffach : les bassins d'orage peuvent dégrader les polluants

La Rédaction

Sujets relatifs :

Un programme européen PhytoRet a été mis en place depuis un an et les premières conclusions sont encourageantes : un bassin d'orage peut assurer non seulement une protection contre les inondations mais aussi une remédiation des phytosanitaires.

Le programme est piloté par l'Engees (École nationale du génie de l'eau et de l'environnement de Strasbourg). Et pour le côté français, le bassin d'orage étudié (1500 m3 environ) est situé à Rouffach (Haut Rhin) au pied d'une parcelle viticole.

Ce bassin a été progressivement « envahi » par les roseaux. Et l'étude menée sur une vingtaine de molécules a montré un taux d'abattement entre 60 et 70 % mais variable suivant le type de molécule.

D'autres paramètres font l'objet d'études : particules dissoutes ou en suspension, accumulation dans les sédiments, influence de la fréquence des épisodes de pluie, etc.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles