Rythmes scolaires : les choix des grandes villes

La Rédaction

Sujets relatifs :

La date butoir est le 31 mars mais peu à peu les grandes villes dévoilent leur décision concernant le retour de la semaine de quatre jours et demi pour les écoles primaires.

Voici, à ce stade, les options retenues par les principales villes:

LES VILLES DE GAUCHE :

- qui appliqueront la réforme dès 2013 : Paris, Nantes, Rennes, Angers, Grenoble, Dijon, Brest, Clermont-Ferrand, Limoges, Tours.

- qui attendront 2014 : Lyon, Lille, Strasbourg (décision à officialiser), Montpellier, Amiens

- qui ne se sont pas encore prononcées: Reims, Saint-Etienne, Metz

- qui ne sont jamais passées à 4 jours quand la droite avait réduit la semaine en 2008: Toulouse et Poitiers

LES VILLES DE DROITE :

- aucune grande ville de droite n'a annoncé qu'elle appliquerait la réforme dès septembre

- celles qui ont dit qu'elles attendraient 2014 : Marseille, Nice, Bordeaux, Le Havre, Toulon

Le décret sur les rythmes, déjà publié, prévoit le retour à la semaine de 4,5 jours en septembre 2013, ou à titre dérogatoire en septembre 2014.

La demi-journée supplémentaire est prévue le mercredi matin, sauf dérogation pour le samedi matin.

Selon des maires, la première année sera difficile, mais un fonds d'amorçage de 250 millions d'euros a été débloqué pour les communes qui passeront aux nouveaux rythmes dès 2013. L'aide est prolongée en 2014 pour les plus en difficulté.

tes-tib/at/fm
© 1994-2013 Agence France-Presse

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Infographie

Qu'ont voté les territoriaux à la dernière présidentielle ?

Un an et demi déjà. Alors que les territoriaux étaient traditionnellement plutôt modérés, on les a découvert davantage attirés par les extrêmes. Détails en images et en chiffres de tendances...

27/01/2023 |
En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

En Paca, l’État fait confiance à la région pour la planification écologique

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Catherine Belrhiti : « L’eau doit devenir un sujet politique »

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Logement : quand la question secondaire devient primaire  !

Plus d'articles