Saint Germain le Fouilloux : un filtre planté de roseaux et une production de biomasse

La Rédaction

Sujets relatifs :

La commune de Saint Germain le Fouilloux (environ 500 habitants en Mayenne) a du construire une nouvelle station d'épuration de 700 EH. Elle a choisi la technologie du filtre planté de roseaux pour un coût d'environ 500 000 ¤uros.

Le procédé (Rhizostep) désormais bien connu repose sur une épuration naturelle avec deux bassins successifs de 720 et 1 060 m3.

La maintenance est limitée : fauchage annuel des roseaux et évacuation des boues tous les ans en moyenne.

Cependant, la difficulté fut l'interdiction de rejet dans le milieu naturel lors des périodes d'étiage. Le choix s'est porté sur l'implantation d'un hectare de miscanthus à proximité de la station. La parcelle est aménagée avec des fossés pour récupérer les effluents traités. Le miscanthus a l'avantage d'être productif (20 tonnes/hectare) mais facile à récolter. C'est une coopérative agricole qui s'en charge et qui le sèche et le met en pellets.

Prochaine étape : utiliser cette biomasse dans une chaudière alimentant la future salle polyvalente.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles