abonné

SEM et SPL : la délicate alchimie des marchés publics, passés au crible des règles du droit privé

Eric Lanzarone
SEM et SPL : la délicate alchimie des marchés publics, passés au crible des règles du droit privé

Sem MP_112387085_380x254

© kelly marken

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

Attention à ne pas tomber dans les pièges tendus par la réforme des marchés publics ! Les élus locaux présents au sein des instances dirigeantes des SEM et des SPL, il faudra identifier le contenu contractuel applicable. Ils devront veiller à bien distinguer la nature juridique des marchés publics qu’elles passent. Ils seront soit de droit public pour des contrats sous mandat direct de personne publique, soit des contrats de droit privé pour leurs propres besoins.

L’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015 se contente de préciser à son article 15 le caractère écrit des marchés publics à partir d’un seuil de besoin de 25 000 € HT et la possible référence à des cahiers des clauses administratives ou techniques générales qui alors sont ceux approuvés[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

La diversité des achats publics rendent leur décarbonation complexe

La diversité des achats publics rendent leur décarbonation complexe

Si la commande publique est une source importante d'émission de carbone, les chiffres manquent. Il faut dire qu’elle est souvent exclue du calcul du bilan carbone des collectivités territoriales, faute d'informations sur celui des...

Les prestations optionnelles, les modalités de leur analyse et de leur pondération (chronique des marchés publics n°16)

Les prestations optionnelles, les modalités de leur analyse et de leur pondération (chronique des marchés publics n°16)

Le critère prix se meurt, vive le critère coût libéré !

Le critère prix se meurt, vive le critère coût libéré !

Les travaux de débroussaillement sont-ils des marchés de travaux ou de services ? (chronique des marchés publics n°14)

Les travaux de débroussaillement sont-ils des marchés de travaux ou de services ? (chronique des marchés publics n°14)

Plus d'articles