Semaine européenne de la réduction des déchets : la mobilisation s'accroit

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'objectif de la Semaine européenne de la réduction des déchets (3ème édition à l'échelle de l'Europe) qui se déroule du 17 novembre au 25 novembre est de sensibiliser chacun à la nécessité de réduire la quantité de déchets générés et de donner des clés pour agir au quotidien et partout, au bureau, à la maison, à l'école, lors des achats ou même en bricolant.

Produire mieux (produits éco-conçus), consommer mieux (produits peu emballés, écolabellisés), prolonger la vie des produits (réparation, réemploi), jeter moins (compost) : tels sont les grands enjeux de la prévention des déchets.

Rappelons que cet objectif n'est pas nouveau puisqu'il était inscrit dans la directive européenne de 1975. Mais à l'époque, les effets avaient été quasi-nuls. Il a été d'abord repris dans la loi française de 1992. Mais là encore, quasiment rien de concret. Il faudra attendre 2004 pour que le gouvernement sorte son premier plan national de réduction des déchets.

Et contrairement à certains commentaires ironiques de l'époque, il a eu des effets concrets : le stop pub, la réduction des sacs de caisse de moitié en 2 ans, des millions de personnes pratiquant le compostage...

Les collectivités locales, les associations environnementales ont pris conscience de cette nécessité de réduire la production. Et un nouveau pas a été franchi avec le Grenelle de l'environnement. Un objectif chiffré de diminution de 7 % des ordures ménagères a été affiché (même s'il est difficile à mesurer dans une période de crise).

Les plans et programmes locaux de prévention sont devenus une obligation pour un certain nombre de collectivités. Le fait est désormais acquis : il faut mobiliser des moyens financiers et humains pour réduire les déchets. C'est un investissement nécessaire pour le long terme.

Pour l'édition 2012, de nouveaux pays et régions européennes (en Belgique, Estonie, Irlande, Italie, Espagne, Portugal, Roumanie, Suède, Royaume Uni...) ont souhaité rejoindre ce mouvement de mobilisation.

C'est bien la preuve que ce mouvement est désormais inéluctable et qu'il s'amplifiera !

Joël Graindorge, Directeur général des services techniques.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles