Services publics locaux : la qualité se dégrade

La Rédaction

Sujets relatifs :

C'est ce qui ressort de la nouvelle édition du baromètre « Les Français et les services publics locaux » (réalisé tous les deux ans depuis 1997) de l'Institut de la gestion déléguée (IGD) et de l'Institut BVA. Selon ses résultats, 78% des personnes interrogées déclarent être satisfaites de ces services. Un chiffre « flatteur » qui cache en réalité, « une dégradation constante », selon Gaël Sliman de BVA : « le taux de satisfaction était de 90% il y a quatre ans (...) on obtient le 2éme taux le plus faible depuis 1997, juste après le record de 2001 ». La perception de la qualité du service est elle aussi en berne : 33% des sondés parlent de détérioration (contre 10% en 2006) et 24% seulement évoquent une amélioration (deux fois moins qu'en 2006). Ces réponses varient parfois sensiblement d'un territoire à l'autre, avec un écart de 15% entre le territoire le plus satisfait (Centre-Est) et le territoire le plus « râleur » (Normandies et Centre).
Accéder à l'étude :

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles