SIVOM Durance-Alpilles : une unité mobile de déshydratation des boues

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le SIVOM Durance-Alpilles possède plusieurs stations d'épuration donc celle d'Eygallières (construire en 2007 pour 3 300 EH). Le process est une boue activée fines bulles et elle produit des boues liquides.

C'est sur ce site qu'est testée la première unité mobile SLG industrielle d'une capacité de 10 m3/heure.

L'installation compacte, pesant moins d'une tonne, est conçue pour être conteneurisée. La technologie développée et testée est en rupture avec l'existant. Le fonctionnement du réacteur repose sur une accentuation de la séparation de l'eau et de la boue par cassage des liens et des colloïdes présents au sein de la boue. Grâce à l'effet énergétique présent au sein du réacteur, on obtient une séparation franche des phases solides, liquides et gazeuses. Le volume des boues à évacuer est réduit de moitié tout en les hygiénisant pour une valorisation agricole.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

«  Retour  » (provisoire ?) aux 35 heures à la mairie de Paris

Sommée d'instaurer de vraies 35h ans ses services, la mairie de Paris doitt faire des contorsions pour ne pas fâcher ses agents. Quitte à fâcher la préfecture. Jusqu'où l'exercice est-il possible ?Comme toute collectivité, Paris...

24/08/2021 |
Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

Un cycle supérieur de transition pour les dirigeants territoriaux

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

Infographies

"Ça se passe ailleurs", quand les collectivités innovent dans le monde entier

La grande peur de la fonctionnalisation

La grande peur de la fonctionnalisation

Plus d'articles