Sondages : l'Assemblée nationale réduit la voilure

La Rédaction

Sujets relatifs :

La commission des lois de l'Assemblée nationale a examiné la proposition de loi sur les sondages politiques proposée par les sénateurs Jean-Pierre Sueur (PS) et Hugues Portelli (UMP). Ce texte qui vise « à mieux garantir la sincérité du débat politique et électoral » a été adopté par le Sénat, en 1ére lecture, en février. Alors que la version initiale du Sénat y inclut l'ensemble des sondages liés au débat politique, la commission des lois a réduit ce champ aux seuls sondages portant sur des sujets liés, de manière directe ou indirecte, au débat électoral. Le texte ne fait, en outre, pas, pour l'instant, l'objet d'une inscription à l'ordre du jour de la séance publique. De quoi raviver les inquiétudes sur le possible enterrement d'un texte auquel les instituts de sondage n'ont pas forcément intérêt... d'autant plus que s'ouvre une nouvelle période électorale.

Sur ce thème, lire l'interview d'Hugues Portelli « Les sondages doivent être transparents »

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles