Stains : le local n'était pas fait pour ça

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le maire PCF de Stains (Seine-Saint-Denis) Michel Beaumale a indiqué dimanche que le local dont un plancher s'est effondré, provoquant la mort d'un enfant, "n'était pas fait pour ce genre de manifestations" mais que des travaux y avaient été effectués. "Il y a un dossier sur ce lieu de culte à la mairie. Il me semble que le propriétaire avait fait des travaux", a dit M. Beaumale dans un entretien téléphonique avec l'AFP. "Il y a un problème dans la mesure où il s'agit de locaux qui n'étaient pas faits pour ce genre de manifestations", a-t-il ajouté.

L'élu n'a pas pu donner plus de précisions sur ces travaux, n'ayant pas encore consulté le dossier dimanche en fin d'après-midi.
Selon le préfet, Christian Lambert, entre 100 et 150 personnes se trouvaient dimanche dans ce local, utilisé par une église évangélique spontanée, lorsqu'une partie du premier étage s'est effondré.
"Le préfet m'a dit que la commission de sécurité était passée. Maintenant la question est de savoir combien de personnes étaient à l'étage", a déclaré de son côté la députée PCF de la criconscription, Marie-Georges Buffet.
"Il faudra que toute la lumière soit faite mais pour l'heure la place est à l'émotion. Il faut laisser l'enquête se poursuivre", a ajouté l'élue jointe au téléphone par l'AFP.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles