Strasbourg : le méthane produit par les boues de la Step injecté dans le réseau

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le projet du nom de Biosalvan (BIOgénique VALorisation SANitaire) consiste à purifier le biogaz produit par la digestion des boues de la station d'épuration de Strasbourg : la teneur en méthane passe alors de 60 % à plus de 97 %. Ceci permet de l'injecter dans le réseau de gaz naturel.

Les installations de méthanisation sont complétées par des équipements de filtration dont le coût est environ de 4 millions d'euros (financement dans le cadre du projet Life +).

L'intérêt de ce projet est de tester plusieurs options techniques. Tout d'abord, la désulfuration par lavage à l'eau sodée sera suivie d'une filtration (charbon actif) ou d'une condensation. Puis, pour la séparation du méthane et du CO2, trois techniques de décarbonations sont envisagées : la filtration membranaire, le lavage chimique aux amines ou la cryocondensation à 20 bars et à - 20° C.

Cela permettra au final de choisir la solution la plus fiable.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

35  heures (voire moins), la lutte continue

35  heures (voire moins), la lutte continue

Plus que quelques mois pour apliquer les 1607 heurs effectives. L'État affiche sa fermeté, les collectivités cherchent des solutions… ou des échappatoires.Avec une date butoir fixée au 1er janvier prochain pour le « retour »...

22/10/2021 | Statut
Accès à la culture  : une idée belge

Accès à la culture  : une idée belge

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Finances locales : le cœur des pleureuses donne de la voix

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'Octobre 2021

Plus d'articles