abonné

Subventions : les associations ont de quoi avoir peur

Nicolas Braemer

Sujets relatifs :

, ,
Subventions : les associations ont de quoi avoir peur

tirelire_ceinture

© Schlierner - Fotolia.com

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

La baisse brutale des dotations de l’État aux collectivités territoriales fait craindre le pire au milieu associatif.C’est une constante dans le discours des élus à propos des conséquences des décisions destinées à faire baisser la dépense publique : l’impact de la baisse brutale des dotations de l’État aux collectivités territoriales sur les financements du secteur associatif risque d’être ravageur.Sous forme de commandes publiques ou de subventions, les financements publics représentent la moitié de leurs ressources, dont près de 60 % proviennent des collectivités territoriales (23,2 milliards d’euros en 2012) ((« Le paysage associatif français » Viviane Tchernonog, Juris-éditions.)). Pour les collectivités, cette dépense représente en[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles