"Sur quoi ai-je été violent à Grenoble ?"

La Rédaction

Sujets relatifs :

Sarkozy ne regrette rien

Nicolas Sarkozy a rejeté sur RTL le 27 janvier 2012, les critiques qui ont accompagné son discours de Grenoble sur l'immigration en juillet 2010, affirmant qu'"on regrette toujours quand on n'a pas été suffisamment compris", et a répété que "l'immigration peut être un atout mais (...) aussi un problème".

"Sur quoi ai-je été violent à Grenoble ?", s'est exclamé le président candidat de l'UMP. "On regrette toujours quand on n'a pas été suffisamment compris", a-t-il toutefois concédé, évoquant "la question des Roms". "Je conteste l'idée qu'on ne puisse pas parler de l'immigration, il faut arrêter de dire que c'est un sujet réservé au Front national", a dit Nicolas Sarkozy qui a ajouté: "l'immigration peut être un atout, mais c'est aussi un problème et contester cette réalité, c'est passer à côté de la réalité des Français, c'est leur mentir".

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles