Taser pour maîtriser un homme

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le Défenseur des droits a demandé au ministère de l'intérieur d'engager des "poursuites disciplinaires" à l'encontre de policiers

La Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS), remplacée depuis par le Défenseur des droits, avait été saisie par plusieurs parlementaires à la suite de la mort de Mahamadou Marega, le 30 novembre 2010 à Colombes (Hauts-de-Seine). Dans une décision datée du 4 mai, consultée jeudi 10 mai, par l'AFP, le Défenseur des droits relève "des manquements à la déontologie de la sécurité". Il recommande des "poursuites disciplinaires" à l'encontre de deux policiers pour avoir fait "un usage abusif" de leur pistolet à impulsion électrique "en mode contact" à l'encontre de cet homme.

Il recommande également "des sanctions disciplinaires" à l'égard de quatre autres agents, "pour avoir exercé des gestes de contrainte disproportionnés" contre lui dans l'ascenseur de son immeuble, et "n'avoir pas été attentifs" à son état de santé. (AFP, extrait)

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles