abonné

Taxe professionnelle : regrets éternels...

Marjolaine Koch

Sujets relatifs :

Réformée une soixantaine de fois en 33 ans de vie, la taxe professionnelle a tiré sa révérence en 2010. Sa disparition devait offrir un soutien à l’emploi et à l’investissement des entreprises : trois ans après, sur ce plan, le bilan est (très) mitigé. Quant aux collectivités locales… région, département ou commune, chacune a ses raisons de regretter cet ancien impôt.

La taxe professionnelle (TP),[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Territoires : «  c’est plutôt un emploi d’hommes  »

Territoires : «  c’est plutôt un emploi d’hommes  »

Les métiers les plus utiles socialement sont aussi les moins bien rémunérés. C’est ce que montre une étude britannique comparant l’utilité de certains métiers et leur rémunération. Si nous voulons lutter contre ces inégalités,...

07/07/2021 |
Le marché des prêts aux collectivités se concentre

Le marché des prêts aux collectivités se concentre

Le grand retour des taux fixes

Le grand retour des taux fixes

Les communes nouvelles en bonne santé financière

Les communes nouvelles en bonne santé financière

Plus d'articles