Temps de cerveau disponible : Mark Zuckerberg, Steve Jobs, Sergey Brin, Larry Page, Patrick Le Lay, même combat ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'idée n'est pas neuve - nous en parlions déjà ici il y a 18 mois - mais il est rassurant de voir qu'elle est de plus en plus partagée. Encore qu'il n'est pas certain que le terme "rassurant" soit le plus approprié...

Le Minitel a beau tirer sa révérence dans moins d'une semaine, la fermeture qu'on lui reprochait tant semble revenir au galop aujourd'hui, drapée d'une apparente liberté de circulation à la sauce 2.0. Les enjeux financiers de la nouvelle économie de l'attention sont énormes, et notre quatuor de nerds a compris depuis bien longtemps que la captation du "temps de cerveau disponible", selon la formule désormais consacrée, n'était plus l'apanage du petit écran. C'est tout cela que Yohan Boniface dénonce dans la rubrique "Rebonds" de Libération du 22 juin, dans une tribune dont je partage totalement la conclusion : "Ce qui se passe sous nos yeux, c'est la privatisation du Web : avec la participation passive, si ce n'est la bénédiction, de tous, quelques multinationales sont en train d'acheter Internet pour la somme de... zéro euro". A nous de jouer...

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Les sénateurs Hervé Maurey et Stéphane Sautarel ont récemment présenté les conclusions de leur rapport : « Comment remettre la SNCF sur rail ? Modèle économique de la SNCF et du système ferroviaire : il est grand temps...

02/05/2022 |
Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

Éditorial : Nouveau monde, vieilles idées

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

À lire: faut-il quitter les réseaux sociaux ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre d'avril 2022

Plus d'articles