"Thomas Bach va consolider la place des fédérations dans l'institution olympique"

La Rédaction

Sujets relatifs :

Devenu le neuvième président du Comité international olympique (CIO), mardi 10 septembre à Buenos Aires, l'Allemand Thomas Bach succède au Belge Jacques Rogge, pour un mandat de huit ans à la tête de la plus importante institution sportive. Pour l'historien Patrick Clastres, spécialiste de l'olympisme, ce choix relève d'un compromis entre la tradition européenne du CIO et sa volonté actuelle de s'adresser à un public de plus en plus mondialisé.
Le monde

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles