abonné

Tip 22 du manager influent : En réalité, il n’y a pas de réalité

Franck Plasse

Sujets relatifs :

,
Tip 22 du manager influent : En réalité, il n’y a pas de réalité

a ball of stress relief in a hand on brown background

© Apichart_Adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

C'est écrit sur son visage ? Oui en partie. Des études ont montré que la combinaison d'émotions façonnait l'expression des individus. Des sentiments que le manager peut apprendre à reconnaitre et à mieux prendre en compte dans ses relations interpersonnelles.

devenez un manager influent

Enseignement / Expérience

Trois scientifiques de l’institut de neurosciences et de psychologie de l’université de Glasgow, Rachael Jack, Oliver Garrod et Philippe Schyns ont modélisé les mouvements des quarante-deux muscles d’un visage humain et ont projeté les innombrables combinaisons possibles aux participants à leur expérience ((Consulter l’étude « Dynamic Facial Expressions of Emotion Transmit an Evolving Hierarchy of Signals over Time » (Accès gratuit, en anglais).)).

« Ce que nos[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles