Toulouse : les conflits résolus sans bruit

La Rédaction

Sujets relatifs :

L'Office de la tranquillité de Toulouse (31), lancé il y a deux ans, reçoit en moyenne 650 appels par jour... Les 25 opérateurs du 31 01 ont répondu à plus de 465 000 appels, dont 20 % concernent les conflits de voisinage. Depuis le mois de janvier, six médiateurs ont également été missionnés pour résoudre les conflits de voisinage. De 16 heures à minuit, ils rencontrent entre trois et quatre foyers, et tentent de démêler leurs problèmes. « Nous avons obtenu des améliorations dans plus de la moitié des cas », se félicite le directeur de l'OT, qui espère désormais améliorer le suivi des dossiers.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles