Toulouse : récupérer la chaleur des eaux usées

La Rédaction

Sujets relatifs :

À la station d'épuration Ginestous-Garonne de Toulouse (95 000 EH), Véolia Eau a mis en place un procédé qui récupère la chaleur des eaux usées traitées. Leur température étant de plus de 17°C, une station de pompage les envoie vers un échangeur thermique transférant cette chaleur vers un liquide caloporteur.

Une pompe à chaleur restitue ensuite cette énergie en produisant une eau dont la température varie entre 40 et 60°C. Celle-ci alimente le réseau de chauffage et la plateforme de compostage des boues. Elle est utilisée pour réchauffer l'air ambiant et éviter les brouillards dans l'installation fermée et désodorisée.

L'économie réalisée est de 650 000 kWh/an et l'émission de CO2 est réduite de 34 tonnes par an.

Cette installation a bénéficié du financement du fonds chaleur renouvelable Midi-Pyrénées de l'Ademe.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Même le Conseil constitutionnel le dit, les 1607h c’est pour tout le monde. Question d’équité. Mais si, derrière ces grands principes, se cachait davantage de subtilité ? Peut-être pas jusqu’à rouvrir le débat, quoi que…Fin...

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

Plus d'articles