Transfert des pouvoirs de police : 3 mois pour agir

La Rédaction

Sujets relatifs :

La loi Pélissard du 29 février 2012 (n° 2012-281, JO du 1er mars) clarifie les transferts de pouvoirs de police des maires. La réforme des collectivités du 16 décembre 2010 a permis un transfert de plein droit en matière d'assainissement, de déchets ménagers et d'accueil et d'habitat des gens du voyage au profit des intercommunalités (art. L.5211-9-2 du CGCT). Les maires qui le souhaitaient avaient jusqu'au 1er décembre 2011 pour s'opposer à ce transfert. En cas d'opposition, la tâche des présidents d'EPCI, compétents sur une partie seulement du territoire communautaire, devenait compliquée à gérer. Pour résoudre ces difficultés, la loi Pélissard ouvre un nouveau délai de trois mois : les présidents d'EPCI ont jusqu'à la fin du mois de mai 2012 pour renoncer à leurs pouvoirs de police spéciale et restituer leurs pouvoirs aux maires qui s'opposent au transfert.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Interview

Richard Lioger : "Il faudrait créer un Pinel étudiant"

Le député Richard Lioger (LReM), avec David Corceiro (MoDem), a récemment remis un rapport d’information pointant l’insuffisance de l’offre de logements pour les étudiants et plus généralement pour les jeunes. Ce rapport, « Le...

21/01/2022 | JeunesseActus
Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Plus d'articles