Transfert des pouvoirs de police : 3 mois pour agir

La Rédaction

Sujets relatifs :

La loi Pélissard du 29 février 2012 (n° 2012-281, JO du 1er mars) clarifie les transferts de pouvoirs de police des maires. La réforme des collectivités du 16 décembre 2010 a permis un transfert de plein droit en matière d'assainissement, de déchets ménagers et d'accueil et d'habitat des gens du voyage au profit des intercommunalités (art. L.5211-9-2 du CGCT). Les maires qui le souhaitaient avaient jusqu'au 1er décembre 2011 pour s'opposer à ce transfert. En cas d'opposition, la tâche des présidents d'EPCI, compétents sur une partie seulement du territoire communautaire, devenait compliquée à gérer. Pour résoudre ces difficultés, la loi Pélissard ouvre un nouveau délai de trois mois : les présidents d'EPCI ont jusqu'à la fin du mois de mai 2012 pour renoncer à leurs pouvoirs de police spéciale et restituer leurs pouvoirs aux maires qui s'opposent au transfert.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles