Troisième tentative de suicide à la CU de Lyon

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une cadre du service assainissement de la station d'épuration de Pierre-Bénite près de Lyon a tenté lundi d'attenter à ses jours, portant à trois le nombre de tentatives de suicides en trois mois à la communauté urbaine du Grand Lyon, a-t-on appris jeudi de sources syndicales et auprès de la collectivité.

"Cette troisième tentative ne fait que refléter la dégradation des conditions de travail et le mal être persistant des agents. Toutes les catégories sont touchées par des méthodes managériales inappropriées", ont déclaré les syndicats CGT et Fnact-CFTC dans un communiqué commun jeudi.

Dans un communiqué en début de semaine, le Grand Lyon avait annoncé la tentative de suicide d'un "cadre du service assainissement". Ses collègues avaient réussi à dissuader cette femme de "donner suite à son geste", les pompiers avaient été alertés ainsi qu'une psychologue du travail et le médecin de prévention, selon le Grand Lyon.

Cette tentative est la troisième en trois mois. La collectivité comptant 4.600 agents.

Le 19 juillet, un agent territorial s'était immolé après s'être aspergé d'essence devant le service propreté où il travaillait à Vénissieux (Rhône). Très grièvement brûlé, à 80%, il s'était retrouvé dans le coma.

Puis, le 4 septembre, un éboueur de Lyon avait lui aussi tenté de s'immoler par le feu après un conflit avec sa hiérarchie, sur le site des collectes des déchets à Gerland.

"On ne minimise absolument pas les signaux et les alertes, suite aux tentatives nous avons mis en place des dispositifs d'accompagnement", a notamment rappelé le Grand Lyon jeudi, annonçant -de même que les syndicats- la tenue d'un CHSCT extraordinaire lundi prochain.

"Nous avons demandé une mission d'expertise et un expert indépendant a été désigné le 2 octobre. Nous sommes émus et en colère, cela fait des mois qu'on alerte sur la souffrance des agents, on a vu aussi des dizaines de cadres arriver dans nos permanences en situation de +burn out+, de stress", a expliqué à l'AFP Armand Creus, secrétaire général de l'Ugit-CGT qui regroupe les ingénieurs, cadres et techniciens du Grand Lyon, et membre du CHSCT.

phi/DS

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Même le Conseil constitutionnel le dit, les 1607h c’est pour tout le monde. Question d’équité. Mais si, derrière ces grands principes, se cachait davantage de subtilité ? Peut-être pas jusqu’à rouvrir le débat, quoi que…Fin...

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

Plus d'articles