Trop d'argent pour la vidéosurveillance ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le Conseil national des villes (CNV) a émis une recommandation très sévère adressée au gouvernement, qui s'apprête à renouveler la dotation du Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD). Abondé en grande partie par les recettes de nos contraventions, ce fonds est majoritairement dédié au financement de la vidéoprotection. En 2010, 30 millions d'euros, sur un budget total de 35 millions, y ont été consacrés et, d'après Jean-Pierre Blazy, coprésident du groupe de travail sur la prévention de la délinquance au CNV, le gouvernement s'apprêterait à maintenir cette proportion pour 2011. Il souligne le caractère « disproportionné » de ces crédits, qui sont au détriment des actions « humaines » et d'une réelle prévention sociale et éducative.
Source : newsletter Sûreté/Police

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles