Trop de lapins : l'association de chasse condamnée !

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une association de chasse de Charente-Maritime a été condamnée lundi à verser près de 11.000 euros à un viticulteur aux vignes endommagées par les lapins de garenne, et qui avait poursuivi les chasseurs pour n'en avoir pas tué assez.

L'association communale de chasse agréée (ACCA) de Saint-Médard était poursuivie par Serge Guibert, qui considérait que "85% des vignes avaient été détruites" durant l'hiver 2010-2011, sur une parcelle prisée des lapins voraces.

Cette saison-là, l'ACCA de Saint-Médard avait tué 143 lapins de garenne, un bilan selon elle honorable, s'agissant d'une espèce pour laquelle il n'existe pas de quotas de chasse et qui a été classée nuisible depuis, en juillet 2011.

Le tribunal de Jonzac, dans un jugement dont l'AFP a eu connaissance, a considéré que "l'ACCA est responsable à 50 % du préjudice", mais a retenu une part similaire de responsabilité du viticulteur, a-t-on précisé auprès du cabinet d'avocats de celui-ci.

Le tribunal a aussi refusé de reconnaître à M. Guibert un préjudice moral et matériel, et a condamné l'association de chasse à verser 10.783 euros pour les dégâts causés, soit un quart de ce que réclamait le viticulteur.

En tenant compte du remboursement de l'assurance et du partage des frais d'expertise, ce sont 1.200 euros que devra débourser l'ACCA, soit 60% du budget annuel (2.000 euros) de l'association qui compte 15 adhérents.

Son président Jean-François Alligné, maire de Saint-Médard, s'est dit "écoeuré", et va proposer aux membres la dissolution de l'association. "On a réglé de petites sommes à l'amiable, et certains se sont dit qu'on pouvait exiger plus. Demain, on viendra peut-être nous réclamer encore plus d'argent pour des lièvres qui ont mangé un peu d'herbe !", a-t-il déclaré à l'AFP.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

1607 heures : le Conseil constitutionnel a-t-il vraiment sonné la fin de la récréation ?

Même le Conseil constitutionnel le dit, les 1607h c’est pour tout le monde. Question d’équité. Mais si, derrière ces grands principes, se cachait davantage de subtilité ? Peut-être pas jusqu’à rouvrir le débat, quoi que…Fin...

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

Plus d'articles