abonné

Ubérisons l’État avant que d’autres s’en chargent

Samia Khenniche

Sujets relatifs :

,
Ubérisons l’État avant que d’autres s’en chargent

uberisation

© OpturaDesign _ adobestock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

La Lettre du Cadre - édition Abonnés

L’ubérisation gagne l’ensemble des secteurs de la société, services publics compris. C’est le constat dressé par les auteurs d'un livre qui attire l’attention des acteurs publics : subie ou accompagnée, cette donnée va s’imposer. Ils proposent alors d’appréhender le phénomène comme une opportunité de transformation de l’action publique pour plus d’efficacité.

Qu'est-ce qui est intéressant ?

Proposant leur définition de l’ubérisation (voir encadré ci-dessous), les auteurs fixent les éléments structurants que les managers publics doivent mettre au centre de leur réflexion : plateformes numériques, absence d’infrastructures physiques et d’opérateurs, client au centre de la proposition.

Aucun champ ne sera, à termes, épargné par cette[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Aide à la connexion

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr

Nous vous recommandons

Mesurer les défis du management public

Interview

Mesurer les défis du management public

Annie Bartoli et Cécile Blatrix reviennent longuement, dans un récent ouvrage, sur les enjeux qui traversent le management des organisations publiques. Un  ouvrage de référence  qui analyse les démarches de management conçues et...

18/11/2022 |
Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Interview

Anne Filliol : "L’agilité, la capacité d'être force de proposition, c’est exactement ce que permet la transversalité"

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Travailler en transversalité oui, mais pour faire quoi ?

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Transversalité : le vécu de ceux qui s’y frottent

Plus d'articles