Un 48ème parc naturel régional

La Rédaction

Sujets relatifs :

Le projet de parc des Baronnies Provençales, à cheval entre la Drôme et les Hautes-Alpes, a été approuvé par 87 communes et devrait devenir le 48e parc naturel régional de France d'ici à fin 2012. Un quart des 120 communes comprises dans le périmètre initial ont voté contre le projet de charte qui fixe l'orientation du parc pour les 12 prochaines années.
Le parc doit s'étendre sur 160.000 hectares et rassembler près de 30.700 habitants. Le périmètre final comprend 87 communes, 12 intercommunalités et 6 villes portes: Veynes, Sisteron, Valréas, Vaison-la-Romaine, Grignan et Dieulefit.
La charte fixe comme mission de parvenir en 2024 à 30% des surfaces agricoles utiles en agriculture biologique et un objectif de production d'énergie renouvelable correspondant à 25% de la consommation du territoire.
Enfin, le parc ambitionne de devenir une référence nationale en matière de sport et d'activité de pleine nature.
Les deux conseils généraux de la Drôme et des Hautes-Alpes ont déjà voté pour leur adhésion au parc.
"Les élus des régions Provence-Alpes-Côte-D'azur et Rhône-Alpes doivent se prononcer en juin et juillet 2012. Le projet sera présenté et examiné au ministère de l'Ecologie dans le courant de l'automne", a précisé à l'AFP Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des Parcs Naturels Régionaux et vice-président de la Région PACA.
La création du Parc naturel régional des Baronnies Provençales pourrait alors être entérinée par décret du Premier ministre avant la fin de l'année 2012, selon la même source.
Le réseau national des parcs naturels compte actuellement 47 parcs régionaux, couvrant 7,7 millions d'hectares, soit plus de 14% du territoire français.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

La dernière Lettre du Cadre vient d'arriver. Au sommaire : ces déchets que nous ne préférons réduire plutôt que réduire, un énième épisode du management en temps de crise, le renouveau des instances médicales dans les...

24/06/2022 |
Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Hervé Maurey : "sur le ferroviaire, l’État n’a pas de vision stratégique "

Plus d'articles