Un agent détaché auprès d'une société privée peut-il prétendre à la protection fonctionnelle ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Un fonctionnaire détaché dans une société anonyme ou une association ne peut bénéficier de la protection fonctionnelle au titre de son activité, les faits ne se rattachant pas à des fonctions exercées dans une collectivité publique.

 Un fonctionnaire du secrétariat d'Etat chargé de l'industrie avait été détaché à la direction générale d'Electricité de France (EDF). L'intéressé avait demandé la protection fonctionnelle dans le cadre notamment d'une action en dénonciation calomnieuse qu'il avait introduite à l'encontre de l'auteur d'une lettre anonyme (qui avait déclenché une enquête préliminaire du parquet), le mettant en cause à raison des activités qu'il exerçait à EDF.

La haute juridiction a constaté qu'EDF avait été transformé en une société anonyme (dont l'Etat détient plus de 70 % du capital) et que les faits à l'origine de la demande de protection se rattachaient aux activités exercées par l'agent dans cette société (certains faits étaient relatifs aux activités de l'agent dans une association).

Le Conseil d'Etat a considéré que les faits en cause ne se rattachaient pas à des fonctions exercées dans une collectivité publique et n'ouvraient en conséquence pas droit au bénéfice de la protection fonctionnelle.

(CE 26 septembre 2011 - n° 329228).
- Publié au recueil Lebon -

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Un nouveau modèle français : passer du tout-État a l’hybride

Dans son livre « Le nouveau modèle français » paru fin 2021, le haut fonctionnaire et essayiste David Djaiz, auteur remarqué de Slow démocratie en 2019, dessine les contours de ce que pourrait être un futur projet pour le pays,...

06/12/2022 |
Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Plus d'articles