Un avis d'inaptitude du médecin de prévention peut-il entraîner un licenciement pour inaptitude physique ?

La Rédaction

Sujets relatifs :

 Un avis d'inaptitude à tout poste de travail du médecin du service de médecine professionnelle et préventive légitime un licenciement pour inaptitude physique d'un agent non titulaire.

 Une éducatrice de jeunes enfants non titulaire à mi-temps d'une commune avait fait l'objet d'une décision de licenciement pour inaptitude physique.

La juridiction d'appel a constaté que le médecin du service de médecine professionnelle et préventive du centre de gestion avait dans un premier temps (octobre 2006) estimé possible le reclassement de l'agent.

Le médecin avait toutefois (décembre 2006) estimé l'intéressée inapte à tout poste de travail au sein de la commune. La CAA a considéré qu'il ne résultait d'aucune disposition législative ou réglementaire que le comité médical devait se prononcer sur sa situation de santé.

Il a été conclu que la requérante ne pouvait utilement faire valoir que la commune n'avait pas satisfait à son obligation de reclassement et que cette dernière n'avait pas commis de faute en licenciant l'agent pour inaptitude physique.

(CAA Nancy - 5 mai 2011 - n° 10 NC 00599).

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

Éditorial : qui va payer la transition climatique ?

On sait ce qu’il faut faire pour engager la transition climatique. On sait moins comment payer l’effort colossal qui est devant nous. Un des enjeux majeurs, sera notre capacité à réformer en profondeur notre appareil fiscal. Ça...

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Infographie

Au sommaire de la Lettre du Cadre de juin/juillet 2022

Tourisme = prime time + CSP+

Tourisme = prime time + CSP+

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

À lire : Faut-il évaluer les enseignants ?

Plus d'articles