Un décret va favoriser le développement de l'HAD dans les établissements pour personnes handicapées

La Rédaction

Sujets relatifs :

Source : localtis.info

Pascal Jacob, président de l'association I=MC2, a remis le 14 février son rapport intitulé "Pour la personne handicapée : un parcours de soins sans rupture d'accompagnement - L'hospitalisation au domicile social ou médicosocial"

A partir d'un état des lieux détaillé de l'existant - et des difficultés rencontrées par les personnes handicapées pour accéder aux soins dans les établissements ordinaires - le rapport formule douze propositions. Celles-ci vont d'une meilleure définition du handicap sévère (en le distinguant du polyhandicap ou du multihandicap) à une redéfinition de l'approche du soin d'urgence en prenant en compte les difficultés d'adaptation liées à un handicap lourd (par exemple en supprimant le passage par les services d'urgence, "parfois peu adaptés [pour] prendre en compte les personnes ayant un handicap sévère"), en passant par la formation des personnels médicaux et paramédicaux. Mais l'idée centrale reste celle consistant à "utiliser au maximum la possibilité d'avoir recours aux services de l'hôpital à domicile dans tous les lieux de vie".

afficher la page

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles