Un dos-d'âne qui coûte très cher...

La Rédaction

Sujets relatifs :

23 000 euros pour un ralentisseur. La note est très salée pour la ville de Châteaudun (Eure-et-Loir), condamnée à verser cette somme à un couple d'habitants qui protestait contre l'installation d'un ralentisseur, en novembre 2007. Le dispositif de type coussin berlinois avait coûté à la commune environ 3 000 euros. Selon, l'expertise un millier de véhicules jour empreinte l'axe, ce qui perturbe la tranquillité des habitants. Le couple demandait 150 000 euros de dédommagement. La municipalité à jusqu'à la fin de semaine pour faire appel.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Les missions du référent laïcité ont été précisées

Créé par la loi Séparatisme du 24 août 2021, un référent laïcité doit être présent dans chaque collectivité territoriale. Ses missions ont été précisées par décret du 23 décembre.La loi confortant le respect des principes de...

18/01/2022 | Ressources humaines
Osez la parité !

Osez la parité !

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

L'oeil de la DGS : "Ma pire erreur de manager"

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Les marches publics s’invitent dans la campagne présidentielle (chronique des marchés publics n°10)

Plus d'articles