Un dos-d'âne qui coûte très cher...

La Rédaction

Sujets relatifs :

23 000 euros pour un ralentisseur. La note est très salée pour la ville de Châteaudun (Eure-et-Loir), condamnée à verser cette somme à un couple d'habitants qui protestait contre l'installation d'un ralentisseur, en novembre 2007. Le dispositif de type coussin berlinois avait coûté à la commune environ 3 000 euros. Selon, l'expertise un millier de véhicules jour empreinte l'axe, ce qui perturbe la tranquillité des habitants. Le couple demandait 150 000 euros de dédommagement. La municipalité à jusqu'à la fin de semaine pour faire appel.

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Les décrets ZAN mettent le feu à la plaine

Si la facture énergétique arrive largement en tête des gros tracas ressentis par les élus en cette rentrée, le zéro artificialisation nette « zlatane » aussi leur moral. La sacro-sainte maîtrise des sols se dérobe sous leurs...

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

La « Liberté fondamentale » de « vivre dans un environnement respectueux de la santé » : un vieux principe qu’il faudra bien appliquer

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Olivier Schneider : « l’annonce majeure, c'est le lancement du comité interministériel vélo »

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Ronan Dantec : "Tout acte d’aménagement et de construction doit être conditionné par le futur du climat"

Plus d'articles