Un euro les 40 hectares

La Rédaction

Sujets relatifs :

Une aubaine... La ville de Couzeix vient d'obtenir un ancien terrain militaire et ses 40 hectares pour 1 euro, alors que son prix estimé par l'État était de 740.000 euros. Longtemps propriété du ministère de la défense qui l'utilisait comme terrain militaire, Le Mas-de-l'Âge avait été progressivement déserté par l'armée quand celle-ci a commencé sa vaste restructuration. L'État a alors envisagé début 2009 d'y construire un centre pénitentiaire pour 7 à 800 prisonniers, sur une superficie comprise entre 15 et 20 hectares. Mais le conseil municipal s'y est opposé. Du coup, l'État a proposé au maire de Couzeix (UMP), d'activer le décret de juillet 2009 dans lequel l'État s'engage à céder certains sites militaires (comme à Limoges et Panazol) pour 1 euro symbolique afin de compenser les départs des militaires.

Sur ce thème, lire notre article : "Patrimoine militaire : l'alternative de l'acquisition"

Recevez votre newsletter hebdo gratuitement

Nous vous recommandons

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Interview

Anne-Claire Mialot : « Par essence, la rénovation urbaine est résiliente »

Immense chantier à ciel ouvert, la rénovation urbaine poursuit sa route pour changer le cadre de vie des habitants des QPV. D’une certaine manière, elle a ouvert le chemin à la sobriété foncière et énergétique, assure Anne-Claire...

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Interview

Manon Moncoq : « Le respect de l’environnement fait de plus en plus sens »

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Le funéraire public ne veut plus miser sur le cercueil, mais sur l’humain

Les collectivités repensent les usages du cimetière 

Les collectivités repensent les usages du cimetière

Plus d'articles